Copy
Joignez-vous à la conversation De la Pratique!
voir ce courriel dans votre navigateur
27 avril 2022
 
La transformation :
Un changement de comportement

Petit mot : C’est la troisième partie d’une série de quatre parties au sujet des distinctifs de l’éducation transformationnelle, dans laquelle nous explorons quatre types de changements. Ces changements correspondent aux quatre principes fondamentaux de TeachBeyond et ils influencent tout ce que nous faisons dans nos écoles et nos salles de classe. Pour lire la première ou la deuxième partie, veuillez nous écrire à onpractice@teachbeyond.org.

 


« Nous tous qui, sans voile sur le visage,
contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur,
nous sommes transformés à son image,
de gloire en gloire, par l'Esprit du Seigneur. »

—2 Corinthiens 3 : 18[1]


J’ai grandi dans une famille non-chrétienne. Mes parents étaient bonnes personnes, bons parents avec les bonnes valeurs et les hauts principes. J’étais la même jusqu'à mon départ de la maison. C’était les années 60 et beaucoup de personnes dans ma génération avaient commencé à douter de toutes valeurs actuelles. J’en ai abandonné plusieurs. Je n’avais pas de bonne raison pour les garder. Mes choix ne reflétaient plus ce qu’on attendait de moi mais ce qui me semblait correct.

Cet exemple identifie le danger sous-jacent de ne pas comprendre que le comportement des élèves doive être plus que la conformité à l'extérieur. Nous avons tous écouté l’histoire du garçon qui a dit, « Peut-être que je m’assois à l’extérieur, mais à l’intérieur je suis toujours debout. » Éventuellement il partira tout simplement.

Bien que nos élèves étaient créés dans l’image de Dieu, mais ils n’agissent pas toujours de cette façon. C’est parce que cette image a été corrompue par le péché. Nous avons tendance de nous concentrer sur le comportement, mais le vrai problème est plus profond que ça.

Ressemblance à Christ
J’ai rencontré quelques professeurs qui pensent qu’ils sont efficaces dans la salle de classe simplement parce qu’ils peuvent contrôler la classe. L’enseignement efficace dépend de maintenir l’ordre et de la concentration sur la tâche en classe mais ce n’est pas le but final. C’est une façon d’accomplir des objectifs éducationnels : Dans une école chrétienne et transformatrice ça veut dire deux objectifs – les objectifs académiques et les objectifs spirituels comme le développement du caractère. La véritable transformation se passe à un niveau plus profond où Dieu travaille pour changer nos pensées, nos attitudes, et notre caractère pour que nous soyons plus comme Jésus.

Comme professeurs transformés, nous avons la responsabilité d’aider nos élèves à développer leur caractère intérieur. Nous devons faire partie du processus de leur transformation en l’image de Christ à l’intérieur et à l’extérieur aussi.

Cette idée est reflétée dans l’illustration du miroir.

Nous étions créés pour refléter l’image de Dieu. Quand nous regardons dans le miroir, nous voyons une image du caractère de Dieu. Supposons que quelqu’un pulvérise de la peinture noire partout sur le miroir. Maintenant quand nous regardons le miroir, l’image est gâchée et déformée.

Nous voyons seulement les petites parties du caractère de Dieu reflété imparfaitement. Ce n’est pas pour qui nous avons été créés. Le péché a terni ce que Dieu avait prévu pour nous à l’origine.

Le processus de la transformation de restaurer cette image est comme si Jésus vient avec un tissu mou et commence à nettoyer doucement la peinture noire qui nous empêche de voir qui nous sommes en Christ.

Comment enseignants, nous avons l’opportunité d’aider les élèves à trouver leur vraie identité et à réaliser leur potentiel. Ça veut dire se voir comme Dieu les voit, voir leur place dans le monde, développer les bonnes attitudes, aimer les autres, vaincre les effets du péché dans leurs vies et faire ce qui est bon. C’est un processus de restauration qui se charge du problème profond de changement à l’intérieur.

Le Caractère
Le caractère est ce que nous avons devenu à l’intérieur. C’est une qualité intérieure mais il est montré par les actions à l’extérieure. Cette qualité intérieure peut être développée. Elle est souvent développée quand on a la grâce à voir ses expériences de la perspective de Dieu et quand on peut en apprendre d’elles. Parfois ces expériences sont difficiles et douloureuses mais elles nous rendent plus fortes et moins égoïstes.

Le professeur peut initier ces expériences d’apprentissage en créant une culture pratique, chargée de valeurs dans la salle de classe où on peut discuter et encourager ces valeurs. Quand il est nécessaire, on les fait respecter par la confrontation et la correction. Ça ne ressemble pas enseigner les maths et l’histoire, mais ça fait partie de notre appel. L’enseignement de la rectitude (2 Timothée 3 : 16) et le développement de caractère est peut-être la partie plus importante dans l’enseignement.

« Certes, au premier abord, toute correction semble un sujet de tristesse, et non de joie, mais elle produit plus tard chez ceux qu’elle a ainsi exercés un fruit porteur de paix : la justice. » Hébreux 12 : 11

Le Christianisme n’est pas un code moral mais il en contient un. Nous devons nous comporter d’une façon que Dieu ordonne parce qu’elle reflète Son caractère et Sa nature. C’est aussi la meilleure façon dans laquelle nous vivons des vies remplies. Enseigner aux élèves les raisons derrière les règles les aide à comprendre alors qu’ils puissent s’engager à faire ces règles leurs propres. 

 

La formation du caractère dépend de la grâce de Dieu. La grâce est le pouvoir de Dieu pour la transformation de Son peuple à la ressemblance de Christ.  Ça se produit sur Sa chronologie et dans Sa façon, pas les nôtres. Ça veut dire nous ne sommes pas responsables pour comment ou quand ce changement se produit.

Cependant, nous sommes responsables à additionner à notre fois les qualités du caractère certains comme la bonté, la connaissance, la maîtrise de soi, la persévérance, la piété, l’affection et l’amour (2 Pierre 1 : 3-8). Alors avec la grâce de Dieu, nous travaillons sur ces choses dans nos propres vies et dans les vies de nos élèves.

Ces versets et des autres Écritures nous disent de grandir dans ces vertus. Une personne qui grandit est une personne productive. Cette fertilité s’exprimera dans les vies des élèves - dans leurs choix, dans leur comportement et dans leur conversation. 

Enseigner le bon comportement à nos élèves est nécessaire mais il n’est pas le but final. Ça fait partie du processus que Dieu utilise pour développer leurs qualités intérieures. La gloire ultime est la transformation « à son image, de gloire en gloire ».

Bob Adams
Consultant de l'éducation
TeachBeyond Global

 

[1] Toutes citations de l’Écriture sont prises des La Bible Segond 21 copyright © 2007, Société Biblique de Genève sur le site web https://www.biblegateway.com. Tous droits réservés.
 
Crédits photo:
Grapes Free Stock Photo | FreeImages
Young Woman Beauty Mirror - Photo gratuite de Pixabay Adapté d’original.
Diagramme : Bob Adams

 
Droits d’auteur © 2022 TeachBeyond, tous droits réservés.
Vous êtes membre ou associé de TeachBeyond qui travaille comme éducateur ou qui s’est inscrit au site Web.

« De la Pratique » est un e-mail bimestrielle dessiné pour aider les membres de TeachBeyond à partager leurs idées, ressources, et applications pratiques comme un moyen d’encourager l’excellence professionnelle et professionnelle dans la salle de classe. Produit par le ministère des Services d’Éducation pour les Professeurs. Les commentaires et les contributions sont les bienvenus: onpractice@teachbeyond.org.


Notre adresse :
TeachBeyond
Sanford House 5 Medwin Walk
Horsham, West Sussex, RH12 1AG
United Kingdom

Voulez-vous modifier vos préférences de communication?
Vous pouvez Mettez a jour vos paramètres ou vous désabonner de cette liste

Email Marketing Powered by Mailchimp