Juillet / Août / Septembre 
2019
Au sommaire de cette Hemactu :

Nous avons le plaisir de vous adresser notre lettre d’informations.
 Ce trimestre, nous vous proposons un focus sur la télémédecine et sur le développement de son utilisation au profit des patients insuffisants rénaux.
 
Nous vous en souhaitons une bonne lecture, ainsi qu’un excellent été !

Télésurveillance de la Maladie Rénale Chronique


Le terme « Télémédecine » regroupe plusieurs pratiques médicales, accomplies à distance en mobilisant les technologies adaptées.
 

Le programme ETAPES
 


Le programme national ETAPES (« Expérimentations de Télémédecine pour l’Amélioration des Parcours en Santé ») encourage et soutient financièrement le déploiement de projets de télésurveillance.

Notre application

EMA a développé une nouvelle solution répondant à ces enjeux, dans le respect du cahier des charges ETAPES.

 

L'hémodialyse à domicile  

Pour l'hémodialyse conventionnelle à domicile, l'Hemabox permet d'accéder aux données à distance et d'assurer que celles-ci soient renseignées.
 

Télésurveillance de la Maladie Rénale Chronique

Le terme « Télémédecine » regroupe plusieurs pratiques médicales, accomplies à distance en mobilisant les technologies adaptées.
Ces pratiques sont la téléconsultation (TLC), la télé-expertise (TLE), la télésurveillance médicale (TLS), et enfin la téléassistance et la régulation médicale.
Les 3 premières sont particulièrement intéressantes dans l’amélioration de la prise en charge de l’insuffisance rénale, en complément des pratiques existantes.
La téléconsultation (TLC) permet à un professionnel médical de réaliser une consultation à distance.
Un professionnel de santé peut être présent auprès du patient afin d’assister le professionnel médical.

La téléexpertise (TLE) permet à un professionnel médical de solliciter à distance l'avis d'un ou de plusieurs professionnels médicaux en raison de leurs formations ou de leurs compétences particulières.
 
Ces 2 actes sont entrés dans le droit commun et font l’objet d’un remboursement spécifique par l’Assurance Maladie.
 
La télésurveillance (TLS) est l’interprétation à distance de données nécessaires au suivi médical d’un patient, ainsi que la prise de décisions afférentes.
Les données analysées sont des indicateurs cliniques ou biocliniques mis en perspective selon des alertes pertinentes.
L'enregistrement et la transmission des données peuvent être automatisés ou réalisés par le patient ou le professionnel de santé assurant l’accompagnement thérapeutique.
 

Appliquée au suivi des patients souffrants d’une insuffisance rénale sévère ou terminale, la télésurveillance peut aider à :
  • Parvenir à la stabilisation de la maladie, grâce à une surveillance adaptée et personnalisée ;
  • Prévenir ou retarder l’entrée en dialyse ;
  • Cibler les patients à risque d’hospitalisations récurrentes ou les patients à risque de complications à moyen et long termes ;
  • Améliorer la qualité de prise en charge et son efficience ;
  • Améliorer la qualité de vie.
Demander plus d'informations sur la télémédecine


Le programme ETAPES

Afin d’aider à son développement, la télésurveillance fait l’objet d’une expérimentation qui permet de financer et soutenir les projets, sous l’appellation ETAPES (« Expérimentations de Télémédecine pour l’Amélioration des Parcours en Santé »).
Les conditions de mise en œuvre sont détaillées dans 5 cahiers des charges spécifiques de plusieurs pathologies chroniques, dont l’insuffisance rénale.
Le programme vise à aider au développement de la pratique pour 2 populations de patients insuffisants rénaux :
 
  • Les patients dialysés chroniques pris en charge en centre « lourd » dont l'état est stabilisé et qui permet leur transfert :
    • Soit en unité de dialyse médicalisée (UDM) ;
    • Soit en unité d'auto-dialyse (UAD).
  • Les patients transplantés rénaux ayant été greffés il y a plus de 6 mois.
On peut noter que l’extension de l’expérimentation aux patients dialysés à domicile fait partie des propositions émises récemment par la SFNDT.
Demander plus d'informations sur le programme ETAPES

Notre application

EMA a développé une nouvelle solution répondant à ces enjeux, dans le respect du cahier des charges ETAPES.
Elle assure un lien continu entre les professionnels de santé et les patients, à tous les stades de leur prise en charge.
D’un côté, les patients utilisent l’application HEMADOM, depuis leur téléphone ou leur tablette connecté à un réseau mobile ou Wifi.
De l’autre, les professionnels de santé interagissent directement depuis HEMADIALYSE et HEMAWEB grâce à de nouvelles pages dédiées.
La gestion des comptes, des accès et des droits se fait également directement depuis le dossier existant.
La solution est ainsi totalement intégrée au système d’information de l’établissement utilisateur des solutions Hemasystem.

 
  • Connecté à HEMADIALYSE / HEMAWEB
  • Tout Support
  • Tout Suivi
    • Pré-dialyse
    • Dialyse à domicile
    • Hémodialyse (UDM-UAD, Etapes)
    • Post-greffe, Etapes
Demander plus d'informations sur Hemadom

L'hémodialyse à domicile 

S’agissant des patients traités en hémodialyse conventionnelle, la solution peut être complétée par l’utilisation du terminal Hemabox.
A domicile ou en unité d’hémodialyse, ce dispositif médical autorise une administration du traitement sans retranscription, et possiblement sans papier.
Il permet également un accès distant aux paramètres de la séance d’hémodialyse, et assure l’envoi automatique des paramètres de dialyse.
Exemple d’architecture :
Demander plus d'informations sur Hemabox
Abonnez-vous !
Vous souhaitez recevoir la Newsletter sur une autre adresse mail, cliquez sur le bouton ci-dessous :
Je m'abonne
LinkedIn
Email
Website
              
Copyright © 2019 EMA, Tous droits réservés.


Souhaitez vous changer la manière dont vous recevez ces mails ?
Vous pouvez mettre à jour votre compte ou vous désinscrire de cette liste