Copy
Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Collègues
Mes meilleurs voeux pour 2018.
Bonne lecture et amitiés.
Patrick Landman
Président de STOP DSM
Dear Friends, Dear Colleagues,
My best wishes for 2018.

Enjoy reading and friendly.
Patrick Landman
President of STOP DSM

VIDEO GAME ADDICTION NEW DISORDER?

ADDICTION AUX JEUX VIDÉO NOUVEAU TROUBLE MENTAL ?


PSYCHOTIC EXPERIENCES & TRAUMATIC LIFE EVENT

EXPÉRIENCES PSYCHOTIQUES ET ÉVÉNEMENTS TRAUMATIQUES

Previous work showed traumatic life events (TLE) with intention to harm, like bullying and abuse, to be more strongly associated with psychotic experiences (PE) than other types of trauma, like accidents. However, this association is subject to reporting bias and can be confounded by demographic characteristics and by differences in dose of exposure across different trauma categories. We studied the association between TLE with and without intention to harm and PE, taking into account potential confounders and biases.
A total of 2245 children and adolescents aged 6–14 years were interviewed by psychologists. The interview included the presence of 20 PE (both self-report and psychologist evaluation). In addition, parents provided information on child exposure to trauma, mental health and PE.
Results showed no significant association between TLE without intention to harm only and PE for the three methods of assessment of PE (self-report, parent report and psychologist rating). On the other hand, there was a positive association between PE and TLE in groups exposed to traumatic experiences with intention to harm (with intention to harm only and with and without intention to harm). Results remained significant after controlling for demographic and clinical confounders, but this positive association was no longer significant after adjusting for the number of TLE.
TLE with intention to harm display a stronger association with PE than TLE without intention to harm, and this difference is likely reducible to a greater level of traumatic exposure associated with TLE with intention to harm.

Des travaux antérieurs ont montré que les événements traumatiques de la vie (TLE) avec intention de nuire, comme le harcèlement et l'abus, étaient plus fortement associés aux expériences psychotiques (EP) que d'autres types de traumatismes, comme les accidents. Cependant, cette association est sujette à un biais de déclaration et peut être confondue par les caractéristiques démographiques et par les différences de dose d'exposition entre les différentes catégories de traumatismes. Nous avons étudié l'association entre TLE avec et sans intention de nuire et PE, en tenant compte des facteurs de confusion et des biais potentiels.
Un total de 2245 enfants et adolescents âgés de 6-14 ans ont été interrogés par des psychologues. L'entrevue comprenait la présence de 20 EP (évaluation à la fois d'auto-évaluation et de psychologue). De plus, les parents ont fourni de l'information sur l'exposition des enfants aux traumatismes, sur la santé mentale et sur l'EP.
Les résultats n'ont montré aucune association significative entre le TLE sans intention de nuire et l'EP pour les trois méthodes d'évaluation de l'EP (auto-évaluation, rapport parental et évaluation psychologue). D'un autre côté, il existait une association positive entre l'EP et TLE dans des groupes exposés à des expériences traumatisantes avec intention de nuire (avec l'intention de nuire uniquement et avec et sans intention de nuire). Les résultats sont restés significatifs après contrôle des facteurs de confusion démographiques et cliniques, mais cette association positive n'était plus significative après ajustement pour le nombre de TLE.
TLE avec l'intention de nuire affiche une association plus forte avec PE que TLE sans intention de nuire, et cette différence est probablement réductible à un niveau plus élevé d'exposition traumatique associée à TLE avec l'intention de nuire.


ADHD INCLUSION OR MISTREATMENT

INCLUSION OU MALTRAITANCE ?

Thanks to Allen Frances / Merci à Allen Frances


Ci-dessous le lien vers la vidéo du débat public contradictoire organisé par « Les Débats Publics de la Psychiatrie d’aujourd’hui & de demain » et « Convergence Autisme Pluriels » le 13 octobre 2017, avec Thomas Bourgeron, Michel Botbol, Richard Delorme, Bertrand Jordan & Patrick Sadoun.

ARCHIVES / PAST ISSUES






This email was sent to <<E-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Collectif Stop DSM · rue · Paris 75000 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp