Copy
Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Collègues
Bonne lecture et amitiés.
Patrick Landman
Président de STOP DSM
Dear Friends, Dear Colleagues,
Enjoy reading and friendly.
Patrick Landman
President of STOP DSM

13 OCTOBRE 2018
SAVE THE DATE :
COLLOQUE AFPEP & STOP DSM

Stop à l'épidémie de TDA/H

Deux temps : le 13/10/ 2018 à Paris précédé d'une conférence de presse le 10/10/18 Journée mondiale de la santé mentale décrétée par l'OMS et en oct. 2019 "Journée internationale" à Londres ou de nouveau à Paris sur le même thème.

OCTOBER 13TH 2018
SAVE THE DATE:
AFPEP & STOP DSM SYMPOSIUM
 
Stop the epidemic of ADHD
 
Two stages : 13/10/2018 in Paris preceded by a press conference on 10/10/18 World Mental Health Day decreed by the WHO and in Oct. 2019 "International day" in London or again in Paris on the same theme.

LES DIFFICULTÉS DE PUBLIER / DIFFICULTIES TO PUBLISH

Pourquoi il est très difficile de publier une étude dans un journal de haut niveau scientifique / Why it is very difficult to publish in high level scientific journal

1/ PRISMA CHECK LIST

Voici les 27 items auxquels il faut répondre pour pouvoir publier une étude dans une revue scientifique de haut niveau. www.prisma-statement.org

Here are the 27 items to answer in order to publish a study in a high-level scientific journal. www.prisma-statement.org

2/ LES BASES DE DONNÉES OPTIMALES / OPTIMAL DATABASES


LES PSYCHANALYSTES US ET LES ELECTROCHOCS (ECT)
US PSYCHOANALYSTS AND ECT


Abstract. It is common to represent the histoy of American psychiatry by comparing it to a pendulum. In this metaphorical rendering, psychiatry has swung back and forth between extremes of emphasis on psyche (life events and inner conflict ruling etiological thinking, talk therapy domi nating treatment) and soma (biochemical sources dominating etiological thinking, somatic treatments dominating treatment). This article argues that, while this metaphor is suited to capturing certain aspects of American psychiatric history, it distorts others by, for example, exaggerating the extent of dogmatism on either side and obscuring continuities in psychia try's history. The article looks specifically at the reception by psycho analysts to the introduction of electroconvulsive therapy. It shows that psychoanalytic views of ECT were diverse and more receptive to ECT than the pendulum metaphor might lead us to believe.

Résumé : Il est commun de représenter l'histoire de la psychiatrie américaine en la comparant à un pendule. Dans cette interprétation métaphorique, la psychiatrie a oscillé entre les extrêmes de l'accent mis sur la psyché (événements de la vie et conflits internes comme théorie étiologique, cure par la parole comme traitement dominant) et du soma (sources biochimiques dominant la pensée étiologique, traitements somatiques dominant le traitement). Cet article soutient que, bien que cette métaphore soit adaptée à la capture de certains aspects de l'histoire psychiatrique américaine, elle déforme les autres en exagérant, par exemple, l'étendue du dogmatisme de chaque côté et en obscurcissant les continuités dans l'histoire de la psychiatrie. L'article se penche spécifiquement sur la réception par les psychanalystes de l'introduction de la thérapie par électrochocs. Il montre que les vues psychanalytiques concernant l'ECT étaient diverses et plus réceptives à l'ECT que la métaphore du pendule pourrait nous amener à croire.


IMAGERIE CÉRÉBRALE ET FAUX RÉSULTATS

BRAIN IMAGERY AND FALSE RESULTS

Quelle est la probabilité que les résultats publiés dans la littérature sur la neuro-imagerie fonctionnelle soient faux ? Selon un modèle mathématique récent, le potentiel de faux positifs augmente avec la flexibilité des méthodes d'analyse. Les expériences d'IRM fonctionnelle (IRMf) peuvent être analysées en utilisant un grand nombre d'outils couramment utilisés, avec peu de consensus sur comment, quand, ou l'application de chacun d'eux. Cette situation peut entraîner une variabilité importante des résultats de l'analyse. Ainsi, la présente étude a cherché à estimer la flexibilité de l'analyse de neuro-imagerie en soumettant une expérience IRMf liée à un événement unique à un grand nombre de procédures d'analyses uniques.

Dix étapes d'analyse pour lesquelles de multiples stratégies apparaissent dans la littérature ont été identifiées, et deux à quatre stratégies ont été énumérées pour chaque étape. Considérant toutes les combinaisons  possibles de ces stratégies on a abouti à  6 912 pipelines d'analyse uniques. Les cartes d'activation de chaque pipeline ont été corrigées pour des comparaisons multiples en utilisant cinq seuils  d'approches, ce qui donne 34 560 cartes de signification. Alors que certains résultats étaient relativement cohérents à travers les pipelines, d'autres ont montré une variabilité liée aux méthodes importante dans la force d'activation, l'emplacement et l'étendue. Certaines décisions d'analyse ont contribué à cette variabilité plus que d'autres, et différentes décisions ont été associées à des modèles distincts de variabilité à travers le cerveau. Les résultats qualitatifs varient également avec les paramètres d'analyse: de nombreux contrastes ont produit une activation significative sous certains pipelines mais pas sous  d'autres.

Au total, ces résultats révèlent une grande flexibilité dans l'analyse des expériences IRMf. Cette observation, lorsqu'elle est combinée avec des simulations mathématiques reliant la flexibilité analytique avec un taux élevé de faux positifs, suggère que les résultats faussement positifs peuvent être plus fréquents que prévu dans la littérature. Ce risque de taux de faux positifs gonflé peut être atténué en limitant la flexibilité des choix analytiques ou en s'abstenant des rapports d'analyse sélective.

How likely are published findings in the functional neuroimaging literature to be false? According to a recent mathematical model, the potential for false positives increases with the flexibility of analysis methods. Functional MRI (fMRI) experiments can be analyzed using a large number of commonly used tools, with little consensus on how, when, or whether to apply each one.This situation may lead to substantial variability in analysis outcomes.Thus, the present study sought to estimate the flexibility of neuroimaging analysis by submitting a single event-related fMRI experiment to a large number of unique analysis procedures.

Ten analysis steps for which multiple strategies appear in the literature were identified, and two to four strategies were enumerated for each step. Considering all possible combinations of these strategies yielded 6,912 unique analysis pipelines. Activation maps from each pipeline were corrected for multiple comparisons using five thresholding approaches, yielding 34,560 significance maps. While some outcomes were relatively consistent across pipelines, others showed substantial methods-related variability in activation strength, location, and extent. Some analysis decisions contributed to this variability more than others, and different decisions were associated with distinct patterns of variability across the brain. Qualitative outcomes also varied with analysis parameters: many contrasts yielded significant activation under some pipelines but not others.

Altogether, these results reveal considerable flexibility in the analysis of fMRI experiments.This observation, when combined with mathematical simulations linking analytic flexibility with elevated false positive rates, suggests that false positive results may be more prevalent than expected in the literature. This risk of inflated false positive rates may be mitigated by constraining the flexibility of analytic choices or by abstaining from selective analysis reporting.


Ci-dessous le lien vers la vidéo du débat public contradictoire organisé par « Les Débats Publics de la Psychiatrie d’aujourd’hui & de demain » et « Convergence Autisme Pluriels » le 13 octobre 2017, avec Thomas Bourgeron, Michel Botbol, Richard Delorme, Bertrand Jordan & Patrick Sadoun.

ARCHIVES / PAST ISSUES






This email was sent to <<E-mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Collectif Stop DSM · rue · Paris 75000 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp