Copy
La newsletter qui prend le rire au sérieux

Le ciné-club 

Une reco de comédie en rapport avec l'actu, sortie récemment ou pas.
Stan & Ollie (2019), de Jon S. Baird
Avec John C.Reilly & Steve Coogan. Durée: 1h37. Sorti le 6 mars. 

C’est une histoire méconnue que raconte Stan & Ollie : les dernières années du duo comique Laurel & Hardy, dans les années 1950, longtemps après avoir connu un succès mondial grâce au cinéma muet. Laurel et Hardy tentent ainsi de renouer avec la gloire lors d’une tournée de la Grande-Bretagne, devant s’achever en apothéose à Londres et avec le début de la production de leur adaptation de Robin des bois. 

Avec ses prothèses en latex et son scénario qui se rêve en film à Oscars, le biopic a de quoi rebuter au premier abord, mais son efficacité compense largement ses faiblesses, que ce soit ses personnages secondaires plutôt pauvres ou sa forme assez classique. C’est d’abord le casting du duo, avec les toujours excellents John C. Reilly et Steve Coogan, qui est parfait : on est dans la performance, mais avec assez de finesse pour ne pas sombrer dans le grotesque. Ensuite, la comédie est abordée avec un vrai respect, qui transparaît dans les scènes d’écriture de sketches ou dans le choix d’infuser assez élégamment le slapstick de Laurel & Hardy tout au long du film.

C’est finalement un portrait de couple qu’on observe dans Stan & Ollie, avec ses tensions, ses compromis et son ressentiment enfoui, mais un couple antinomique lié par la comédie et le show-business. C’est la question des coulisses du buddy movie : que se passe-t-il quand les caméras s’arrêtent de tourner et que le duo mal assorti doit vivre ensemble ? 

La revue de presse 

Une sélection des meilleurs articles sur la comédie parus ces deux dernières semaines.

Tribune. Auteur de Rire. Une anthropologie du rieur, le sociologue David Le Breton a publié dans Libération une tribune sur le rire comme arme à la suite de l’affaire de la Ligue du LOL. «Dans cette déclinaison, le rire est socialement conservateur, assujettissant l’individu à la pression du groupe, raillant par avance quiconque cherche à s’en écarter

Rob Delaney. Un beau portrait du co-créateur de la série Catastrophe et humoriste aux 1,5 millions d’abonnés sur Twitter Rob Delaney dans le New York Magazine, qui se confie sur la perte de son fils de deux ans, mort d’une tumeur au cerveau en janvier 2018, et sur son passé d’alcoolique.

Nouvelle génération. Time dresse un panorama assez complet des nouvelles voix de l’humour américain, entre Jaboukie Young-White (le Daily Show), Julio Torres (Saturday Night Live), Anna Konkle et Maya Erskine (PEN15) ou encore Patti Harrison.

Business. Entre le plagiat de vannes dénoncé par CopyComic et l’utilisation sans scrupules de tweets humoristiques par des boîtes de marketing comme FuckJerry aux Etats-Unis, l’humour semble se chercher un modèle économique : c’est à lire dans Slate.

Brody Stevens. Après le suicide de Brody Stevens fin février, Judd Apatow a dévoilé des scènes coupées de son film sur le milieu du stand-up Funny People (2009), dans lesquelles Stevens apparaissait. A écouter ou réécouter également, le passage du regretté comédien dans le podcast You Made It Weird de Pete Holmes, où il raconte son parcours et ses moments de dépression.

8 Mars. «Toutes nos ancêtres de l’humour ont dû mettre leur féminité dans leur poche. Zouc, Muriel Robin, Sylvie Joly jouaient à contre-emploi parce qu’une femme n’avait pas le droit d’être belle et drôle ou en tout cas, féminine et drôle.» A l’occasion de la journée des droits de la femme, Europe 1 s’est intéressé à la place des femmes et aux stéréotypes de genre dans l’humour français. 

Le LOL Français 

Dans 30 ans, ils seront dans "Les Grands du rire". Vous les aurez découverts ici.
Paul Mirabel

Déjà lauréat du Campus Comedy Tour en 2018, Paul Mirabel a remporté le Grand prix du Festival d’humour de Paris fin février, décerné à un jeune humoriste. Succédant à Djimo (HAHA #26), Paul Mirabel partage avec lui un personnage de scène déjà très affirmé, à seulement 23 ans. Avec son physique étrange, grand maigre à l’allure presque androgyne, et son phrasé monocorde, il a fait l’unanimité à Bobino, au milieu d’un plateau très inégal de neuf humoristes. Pour le moment, comme Djimo à l’époque, il semble n’avoir qu’un set très court à proposer (Je suis un garçon fragile est dispo sur YouTube) : on se demande ce que ça peut donner sur une heure.

Le one-liner 

Saturday Night Live, S44E14 (NBC)
Avec John Mulaney. Diffusé le 2 mars.

La série 

Une reco de série à voir en ce moment.
Pitch (Canal +)
De Xavier Maingon, avec Baptiste Lecaplain. Durée : 15x3 minutes. Tous les dimanches à 13h55 depuis le 17 février.

Nouveau format court de Canal +, dans le genre performance d’acteur face caméra avec économie de moyens, Pitch suit les traces du Casting(s) de Pierre Niney ou du récent Un Entretien avec Benjamin Lavernhe. Cette fois, c’est Baptiste Lecaplain qui incarne un producteur fauché qui tente de lancer sa société de production à coups d’idées farfelues, face à son assistante dévouée Chantal (Jeanne Arès). Hyper rythmée, ponctuée parfois de caméos inattendus, Pitch fonctionne surtout grâce à l’intensité mise par Lecaplain dans son personnage cartoonesque.

Les podcasts 

Best-of de l'humour en baladodiffusion de ces dernières semaines.  
Y a plus de papier ! (Hadrien et Mathieu). 1er mars.
#36 – Écrire sur le web.
Le podcast sur l'écriture de scénario animé par Hadrien et Mathieu s'intéresse à la création sur YouTube avec un beau casting niveau invités : Allison Chassagne et Camille Fievez de Glamouze, Cyprien ou encore Adrien Ménielle.
Durée : 2h11.

Du grain à moudre (France Culture). 7 mars. 
Pomper, c'est tromper ?
L'émission d'Hervé Gardette s'intéresse au plagiat chez les humoristes dévoilé par la chaîne YouTube CopyComic, s'interrogeant sur l'art de l'humour oral, où les auteurs ne sont pas encore reconnus à leur juste valeur. 
Durée : 40 minutes.

Discordia. 4 mars.
Discordia, épisode 11 : Le Splendid.
Un entretien avec Warren Lambert, auteur de l’ouvrage Tropique du Splendid, essai sur la France des Bronzés, qui établit la troupe de Clavier et Lhermitte comme un miroir des évolutions politiques de la France depuis les années 1970.
Durée : 1h05. 
Cette newsletter est une œuvre originale d'Adrien Franque et Clément Mathis.
Logo et illustration : Pierre Thyss.
Web designer : Thomas Devos.


Copyright © 2019 HAHA, All rights reserved.


Want to change how you receive these emails?
You can update your preferences or unsubscribe from this list.

Email Marketing Powered by Mailchimp