Copy

En cette période en suspension, HAHA continue de tenter de vous apporter un peu de légèreté. Cette semaine, on ne pouvait pas passer à côté de toutes les nouvelles formes inventées par les humoristes pour faire leur métier depuis chez eux. On a donc tout regroupé dans un best-of, tout en vous recommandant à côté la dernière série britannique sortie par Netflix, Feel Good avec l'humoriste Mae Martin, et le documentaire This is Comedy sur Judd Apatow, visible depuis peu gratuitement. Portez-vous bien ! 
Si vous voulez nous envoyer recommandations, avis ou idées c'est à l'adresse revuehaha@gmail.com.

Humour de confinement
Nous voilà tous cloîtrés chez nous depuis une dizaine de jours, et cette situation, à la fois grave et étrange, semble être un terreau fertile pour l'humour. «Pour les "comiques", toutes les situations tendues sont du pain bénit puisqu’elles cherchent à être détendues, expliquait par exemple Thomas VDB à Libération. En l’occurrence, le sujet est une mine d’or, même si on se serait évidemment bien passé de devoir la trouver. C’est pas tous les jours qu’on a l’impression d’être au milieu d’un film catastrophe.» 

Cet enfermement obligatoire des humoristes, privés de scène, les a poussés à se tourner vers les réseaux sociaux : Blanche Gardin fait dans le vlog aviné sur Facebook, Pierre-Emmanuel Barré s’est lancé dans un «journal de confinement» garanti sans tilleuls bourgeonnants, Gérard Darmon s'est teint les cheveux en vert… Sur Instagram, la claustrophobie convient bien à l'humour hystérisé de Jérôme Niel, tandis que Lison Daniel gagne de l'abonné à la minute avec ses Caractères. Niveau musique, David Castello-Lopes de Depuis Quand a tenté d'écrire le tube du confinement, là où le chanteur Cali (ou Augustin Shackelpopoulos de DAVA ?) s'en est pris frontalement au gouvernement. Sur YouTube enfin, Babor Lelefan s'élève contre le coronavirus alors que certains humoristes comme Dédo ou le Canadien Adib Alkhalidey ont mis en ligne des spectacles gratuits.

Aux Etats-Unis, les humoristes ont tenté de détourner les règles au début : Patton Oswalt faisait du stand-up depuis son balcon tandis que Maria Bamford jouait son spectacle sur Zoom à une seule personne à la fois. Finalement, des troupes d'impro essayent également de jouer en direct et en streaming comme le raconte le New York Times. Les stand-uppeurs Taylor Tomlinson et Sam Morril, eux, font des sketchs sur leur vie de jeune couple en confinement. Enfin, l'une des initiatives les plus marquantes est celle de Mike Birbiglia : tous les soirs, il discute sur Instagram avec un collègue humoriste (John Mulaney, Sarah Silverman, etc.) qui lui raconte les blagues sur lesquelles il travaillait avant le confinement. Tout ça pour lever des fonds pour les employés de comedy clubs qui se retrouvent sans revenus.
 
Une sélection des meilleurs articles sur la comédie parus dernièrement.

Prophète. Visionnaire, Eric Judor ? L'acteur-réalisateur a répondu aux questions de BFMTV à propos de ses films Problemos et Seuls Two qui résonnent étrangement avec les images de ces dernières semaines. «J'ai clairement une responsabilité civile», estime-t-il.

The Office. Aux Etats-Unis ces jours-ci sort en librairies une histoire orale de The Office : The AV Club en a recensé les anecdotes les plus improbables, tandis qu'on peut en lire un extrait chez Vulture, relatant la diffusion du double épisode Fire Drill en 2009, juste après le Super Bowl.  

Liste.  Le réalisateur de Shaun of the Dead Edgar Wright a compilé pour Letterboxd ses 100 comédies préférées, une liste judicieuse pour occuper cette période de confinement.   

Crise. Espace de liberté, d’évasion face à une réalité difficile à concevoir, ou ciment de la cohésion sociale, la philosophe Cynthia Fleury s’est penchée sur le rôle de l’humour en période de crise dans le journal de confinement qu’elle tient pour Télérama.

Conseils. Le comédien
Gary Gulman a tweeté pendant un an un conseil par jour pour qui voudrait se lancer dans le stand-up. 366 petits bouts d’idées, issus de l’expérience personnelle de Gulman et ses presque 30 ans de carrière, réunis par Vulture pour en faire un recueil passionnant sur les dessous de l’écriture et du jeu.

Une reco de série à voir en ce moment.
Feel Good
De et avec Mae Martin. Disponible sur Netflix depuis le 19 mars
. Durée : 6x30mn.
Stand-uppeuse canadienne essayant de gagner sa vie à Londres, Mae Martin est une toxicomane en convalescence qui noue une relation amoureuse compliquée avec Georgina, jusque-là hétéro. Voilà pour le pitch de cette série britannique qui rappelle rapidement Fleabag dans son dosage entre comédie et humour, en plus queer et en évidemment moins virtuose. Feel Good a surtout pour qualité de révéler l'étrange présence de l'humoriste Mae Martin, dont avait pu apercevoir le talent de stand-uppeuse dans Humoristes du monde (déjà sur Netflix).
Une reco de docu à voir en ce moment.
This is Comedy
De Jacky Goldberg. Sorti en 2014. Disponible sur Vimeo. Durée : 58 mn.

On n'avait pas encore eu la possibilité de regarder ce documentaire sur Judd Apatow et sa famille de comédie depuis sa première diffusion télé en 2014, on peut désormais le voir en accès libre puisque son réalisateur, le journaliste Jacky Goldberg, l'a récemment mis en accès libre sur la plateforme Vimeo. A la fois approche théorique de la filmographie d'Apatow et récit de son accession et de son succès à Hollywood, This is Comedy profite de nombreuses interviews avec ses collaborateurs. Paul Feig, Adam McKay, Seth Rogen, Lena Dunham... Ils sont presque tous là. Si le documentaire est sorti avant quelques autres films ou productions Apatow (Trainwreck avec Amy Schumer, les séries Love et Crashing), il condense bien toute la nouvelle vague de comédie américaine des années 2000, dans ses réussites et ses limites. En attendant de voir le prochain long-métrage de Judd Apatow, The King of Staten Island, avec Pete Davidson.

Le meilleur de l'humour en baladodiffusion de ces deux dernières semaines.
We Love MDR. 23 mars.
Bienvenue chez les confiné·e·s.
Et si le cinéma nous aidait à appréhender cette période inédite ? La pandémie mondiale dans Problemos, les rues désertes de Seuls Two, le confinement chez ses parents avec Tanguy… En l’absence de sorties ciné, Daniel Andreyev et ses experts reviennent sur ces classiques de la comédie française. 
Durée : 36 mn.

Plutôt Caustique. 16 mars.
Plutôt Confinés : JOUR 1.
Tous les jours, Urbain et Clément se racontent leur confinement au téléphone, et font le point sur leurs journées, dans la lignée de leurs digressions de Plutôt Caustique. Une régularité exemplaire avec, pour l’instant, 12 épisodes comme un journal de bord de cette période étrange.
Durée : 9 mn.

Riviera Détente. 23 mars.
#47.2 - Riviera Bunker : Covid Douillet.
Avec le confinement Riviera Détente retrouve une certaine régularité, par Skype, avec les habituels Patrick Patrick et Raphaël Cadum au micro. Quelques suggestions d’émissions anglaises marrantes, une histoire de voyage dans le temps pas maîtrisée et une caution scientifique incertaine, pour retrouver tout l’esprit de RD, même confiné. 
Durée : 1h08.
HAHA
Une newsletter rédigée par Adrien Franque et Clément Mathis.
Logo et illustration : Pierre Thyss.
Suivez HAHA sur Twitter, Facebook ou Instagram.

Copyright © 2020 HAHA, All rights reserved.



Email Marketing Powered by Mailchimp