Copy
Inscription - Désinscription - Archives - Voir la version en ligne
Au crépuscule d’un deuxième confinement étrange, perdez-vous dans les ramifications du cerveau de génie de Jim Carrey quand il enfile son masque de clown, sillonnez la France des années 2000 avec les vidéos d’Action Discrète, plongez-vous dans un monde où les mésanges organisent leur migration autour d’une clope avec le compte Instagram d’Adrien Yeung, remémorez-vous les nanars franchouillards de Philippe Clair, avant, enfin, de vous poser dans le salon de millionnaire de Kevin Hart. Bref, lisez HAHA.

Des avis, des recommandations ? Ecrivez-nous à l'adresse revuehaha@gmail.com.

Tout le monde ne parle que de ça

Photo Netflix

KEVIN HART
Zero F**cks Given
Durée : 1h10. Diffusé le 17 novembre sur Netflix.

Confiné, à quoi sert un stand-uppeur ? Pour continuer à faire son métier (et combler un certain vide médiatique, on imagine), Kevin Hart a choisi d'innover. Pyjama en satin devant sa cheminée monumentale, une scène en simili-marbre ornée de ses initiales, devant une vingtaine d’invités dans des fauteuils cosy, il reçoit chez lui. Un ego-trip de multimillionnaire pour un humoriste plutôt habitué à remplir des stades avec son stand-up énergique.

Dans ce cadre intimiste, Kevin Hart semble vouloir se confier. D’abord sur le Covid et sa panique face à cette maladie qu’il s’entête à appeler «the Vid» parce que ça lui donne l’air «plus dangereux». Une maladie qu’il a contracté «au début quand ce n’était pas encore la mode». Il étale ses complexes de célébrité : face à Tom Hanks par exemple, qui a eu le Covid en même temps que lui. Concurrencé médiatiquement, Hart a préféré taire son infection : «J’aurais eu l’air ridicule !», geint-il. Moins classe que Seinfeld qui a un four à pizza et des invités plus raffinés que ses potes lourdauds. Et puis, comment gérer son image quand on peut être filmé par n’importe qui, en train de manger un Big Mac alors qu’on s’est déclaré végan ?  

Remonté, il avoue être devenu irritable et colérique, parano «comme un baron de la drogue» prêt à soupçonner ses invités de porter un micro pour le balancer aux tabloïds. Voilà donc, pourquoi il revient au stand-up : pour se calmer, «redevenir lui-même». Pur performeur, il a besoin de la scène, quitte à devoir s’en inventer une dans son salon. Celui qu'on prenait pour un entertainer creux, qui n'aurait gardé de ses idoles Richard Pryor ou Eddie Murphy que l'énergie en laissant de côté la substance, semble, pour une fois, avoir des choses à dire.
 

Les meilleurs articles sur la comédie parus dernièrement

Esprit Canal. Vincent Bolloré ne s’en est jamais caché, il a du mal avec la provoc. Après les Guignols, dès son arrivée à la tête du groupe Canal Plus, le milliardaire vient d’obtenir la tête de l’humoriste Sébastien Thoen, viré après avoir tourné en dérision l'émission polémiquo-réac de Pascal Praud sur CNews dans un sketch (plutôt réussi) pour le site de paris Winamax.

Neurones. Somme de travaux scientifiques sur le rire, cet article du Monde regroupe une dream team composée de La Fontaine, Victor Hugo, Freud ou encore Darwin encadrée de neurologues et philosophes brillants qui expliquent chacun à leur manière quelle est la fonction de l’humour.

Irlandaise. Alors qu’on parlait de This Way up dans notre dernière newsletter (voir HAHA #75), Télérama retrace le parcours de la créatrice et interprète de la série, Aisling Bea, et ses influences stand-up, irlandaises et féministes.

Actrices. Succès à la fois critique et populaire (ce qui est plutôt rare pour une comédie à la TV), la série Dix pour Cent aura aussi mis en avant des personnages féminins riches et originaux, qui, remarque Slate, ont su s'émanciper au fil des 4 saisons.

Chouchou/Loulou. Europe 1 revient sur la création de Un gars, Une fille, la série française préférée des Français selon un sondage paru en octobre. Une affection qui, selon la productrice du show Isabelle Camus, serait en grande partie liée aux blagues de cul diffusées à heure de grande écoute, un parti pris très audacieux il y a 20 ans.
 

Attention, humour à suivre

Capture d'écran Instagram

ADRIEN YEUNG
A retrouver sur Instagram.

Des policiers qui emploient des techniques peu académiques pour obtenir des aveux, la genèse du chef-d'œuvre Le dentifrice à la pisse, un gouvernement de gros foncedés... Les strips de l’illustrateur et auteur de BD Adrien Yeung sur Instagram sont autant de petites histoires absurdes ou trash, souvent en rebond avec l'actualité, dans un style naïf qui tranche avec leurs chutes toujours surprenantes.
 

RIP, l'humoriste !

Photo DR

PHILIPPE CLAIR
Réalisateur français. Mort le 28 novembre à 90 ans.

Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortirLe Führer en folie, Rodriguez au pays des merguez... Rien que les titres annonçaient le contenu nanardeux de ses comédies, grosses farces populaires des années 1970 teintées de l'humour pied-noir de son auteur. Le réalisateur Philippe Clair est mort samedi à l'âge de 90 ans. S'il tourne son premier film, Déclic et des claques, en 1964 avec Annie Girardot, il se fait surtout connaître en faisant passer les Charlots au grand écran dans la Grande Java en 1970.

Ses plus grands succès au box-office dans les années 1980 sont dus à sa collaboration avec Aldo «La classe» Maccione (Tais-toi quand tu parles, Plus beau que moi, tu meurs). Il fera également jouer Jerry Lewis en détective maladroit dans Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir en 1984. Philippe Clair est aussi le père d'Esteban/David Boring, le comédien et chanteur des Naïve New Beaters aperçu dans des comédies comme la Fille du 14 juillet ou la série Têtard.
 

Un livre sorti récemment

Visuel Façonnage éditions

JIM CARREY, L'AMÉRIQUE DÉMASQUÉE
Par Adrien Dénouette. Disponible à la commande en ligne avant sa sortie le 2 décembre en librairies.

Sa maquette, toute en graphisme rétrofuturiste, style eighties déstructurées, désarçonne autant que son contenu provocant. Ceci n'est pas une biographie de Jim Carrey, mais bien un essai, à partir du premier homme-cartoon ayant envahi l'humour mainstream, pour raconter aussi bien l'histoire de la comédie que celle des Etats-Unis des années 1990. Partant du principe qu'une star est toujours le produit de son époque, la démonstration érudite d'Adrien Dénouette, dans cette première sortie des éditions Façonnage, s'attache, en prenant des angles d'attaque déroutants, à dépeindre l'acteur canadien à travers ses rôles, qu'il soit l'antithèse du mollasson Keanu Reeves, l'héritier de Chaplin, le comique-référence des années Clinton, ou le visage burlesque accompagnant l'arrivée des effets spéciaux.
 

Le meilleur de l'humour en baladodiffusion

BOOMERANG
Il était une fois Gérard Jugnot.
Entretien en douceur avec un Gérard Jugnot attendrissant. Encore révolté, il raconte a Augustin Trapenard son éternelle quête du père dans son parcours professionnel et du «personnage qui rend heureux» comme fil rouge de sa filmographie.
Sorti le 23 novembre. Durée : 34 minutes.

GOOD ONE
Hannibal Buress's Asthma.
Peut-être l'un des specials les plus réussis de l'année, Miami Nights d'Hannibal Buress (visible en VO sur YouTube) commence par un sketch sur la réputation de maladie un peu naze qu'a l'asthme. Son auteur, qui en souffre depuis l'adolescence, revient pour le podcast de Vulture sur la genèse de cette vanne.
Sorti le 24 novembre. Durée : 1h03. Podcast en anglais

LA CHRONIQUE DE MORGANE CADIGNAN
«Soixante 2» ou comment on a frôlé le cluster d’autocentrisme.
Face à Kyan Khojandi, Morgane Cadignan ose vanner gentiment le programme Soixante 2, dans lequel l’humoriste réunit soixante personnalités qui se relaient sur scène pendant une minute. Elle témoigne : «Dans les loges on se regardait tous en se demandant “qui est là parce qu’il était le seul disponible ?"».
Sorti le 20 novembre. Durée : 3 minutes.

ET POUR FINIR...

Avant de devenir le dernier ex célèbre de Canal Plus, Sébastien Thoen avait participé à la réinvention permanente de l’humour Canal avec les caméras cachées radicales de son groupe de jusqu’au-boutistes de la vanne : Action Discrète. Petite sélection de leur chaîne officielle sur Youtube.
HAHA
Une newsletter rédigée par Adrien Franque et Clément Mathis
Suivez-nous sur Twitter, Facebook ou Instagram

Illustration : Pierre Thyss

Copyright © 2020 HAHA, All rights reserved.


Partager cette newsletter avec un ami

Ajoutez-nous à votre carnet d'adresses
HAHA
////
Paris 75
France

Add us to your address book


Vous ne voulez plus recevoir cette newsletter ? Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désabonner.

Email Marketing Powered by Mailchimp