Copy
Inscription - Désinscription - Archives - Voir la version en ligne
Mine de rien l’amour est partout dans ce numéro 80 de HAHA : sous le soleil de Palm Springs malgré une boucle temporelle infernale, entre les deux dealers nuls de En Passant Pécho, la dernière comédie française de Netflix, en podcast à travers les musiques des films de Jim Carrey et l’équipe de We Love Series, fans absolus de Seinfeld, et enfin, avec le duo de DAVA sur des cartes de Saint-Valentin. Exprimez votre amour, lisez HAHA !

Des avis, des recommandations ? Ecrivez-nous à l'adresse revuehaha@gmail.com.

Tout le monde ne parle que de ça

Photo Cris Willard/Neon

PALM SPRINGS
Film de Max Barbakow. Durée : 1h30. Diffusé le 12 février sur Prime Video.

Sorti l'été dernier sur Hulu, Palm Springs nous arrive, par la grâce impénétrable des accords de distribution, huit mois plus tard sur la plateforme d'Amazon, Prime Video. Basée sur une idée du réalisateur Max Barbakow et du scénariste Andy Siara lorsqu'ils étaient étudiants en cinéma, la comédie romantique reprend le concept de la boucle temporelle, popularisé notamment dans Un jour sans fin.

Ici, c'est Nyles (Andy Samberg) qui se retrouve coincé dans l'éternel recommencement de la même journée de mariage, quand Sarah (Cristin Milioti), demoiselle d'honneur et sœur de la mariée, le suit malgré elle dans cet enfer. Maligne, la comédie sait qu'elle arrive après une ribambelle de films autour de la même idée. Alors, méta, elle se permet toutes les libertés, jamais engoncée dans son concept, allant explorer toutes ses angoisses existentialistes. 

Surtout, elle sublime tous ses ingrédients. Une bonne romcom repose avant tout sur le charme de ses deux acteurs principaux, et Andy Samberg (désinvolte) autant que Cristin Milioti (effrontée) en sont bien pourvus : la paire fonctionne plutôt bien. Dans son programme de comédie indé pour trentenaires, Palm Springs s'en tire avec astuce et finesse. Un bon plan.
 

Les meilleurs articles sur la comédie parus dernièrement

Montréal. Sale ambiance pour le rire à Montréal estime le Monde dans une enquête un brin fourre-tout, au milieu des salles fermées à cause du Covid où le tout-puissant président du festival «Juste pour rire», Gilbert Rozon, est passé du statut de «Rockefeller de l’humour» à celui de «Weinstein québécois» après des accusations de viol, et où les humoristes évitent la transgression de peur de se retrouver face aux tribunaux.

YouTube. Squeezie, Cyprien, Norman, voilà le podium des Youtubeurs français les plus suivis en nombre d’abonnés, mais Capital, qui a analysé les données de Socialblade révèle que leur nombre de vues a dégringolé ces dernières années. Alors lassitude du public pour des artistes apparus il y a presque une décennie ? Mouvement de fond vers un YouTube moins «humoristique» et plus orienté sur le coaching ? Capital s'interroge.

Hahn. Si 2019 a été l’année de Keanu Reeves, 2021 sera l’année de Kathryn Hahn croit savoir Vulture, qui livre un best of de l’actrice capable de jouer dans tous les registres, inoubliable épouse brimée dans Step Brothers et actuellement à l’affiche de la série WandaVision.

Inde. Arrêté pour une blague qu'il n'avait même pas prononcée : le comique indien (et musulman) Munawar Faruqui a été relâché début février après un mois d'incarcération, accusé d'avoir préparé des vannes jugées «insultantes» sur la religion hindou.

Groland. Que fait encore Groland dans la grille du Canal+ de Bolloré ? Eléments de réponse dans le Monde : «“Groland” est tellement dans la métaphore qu’il n’y a pas une seule grosse personnalité qui se plaint, donc ça ne lui nuit en rien. »
 

Un film sorti récemment

Photo Netflix

EN PASSANT PÉCHO
De Julien Royal. Durée : 1h39. Diffusé le 10 février sur Netflix.

Adaptation en long métrage de la web-série du même nom, En passant pécho suit les galères d'Hedi et Cokeman, les deux pires dealers de Paris. Mêlant comédie de banlieue et comédie stoner, le film de Julien Royal (oui, le fils de François Hollande et Ségolène Royal, déjà réal de la web-série) ne réinvente clairement pas ces deux sous-genres sur-exploités, appuyant sur les mêmes éternels stéréotypes, avec même une couche de vulgarité supplémentaire (parfois bienvenue, parfois pas). Il y ajoute tout de même une volonté de d'humour cartoon à la française plutôt réussie, et une vraie générosité en gags et en personnages. Dans ceux-là, au milieu d'un impressionnant casting de sympathiques has-been (Fred Testot, Julie Ferrier, Julien Courbey), s'imposent quand même une tronche et une énergie, celles des deux protagonistes joués par Hedi Bouchenafa et Nassim Lyes. Bien que surexcité et épuisant, En passant pécho n'est pas un bad trip.
 

Une vanne, une seule

KIMBERLY CLARK
Tiffany Haddish presents : They Ready
Durée : 19 mn. Diffusé le 2 février sur Netflix.

L'humour, c'est surtout visuel

ET VOUS TROUVEZ ÇA DRÔLE ?
Cartographie de l’humour en littérature avec Hervé Le Tellier
Durée 1 heure. Diffusé le 3 février.

Une heure avec le prix Goncourt 2020 pour apprendre comment la littérature est passée de la farce à la satire, humour moqueur, méchant au rire plus «élevé» des traits d’esprits des auteurs à partir du XVIIème. Membre de l’Oulipo, courant littéraire de l’absurde, docteur en linguistique, Hervé Le Tellier s’intéresse surtout aux exercices de styles des aphorismes, tournures de phrases qui «sollicitent le lecteur» et porte notamment une réflexion passionnante sur la manière de traduire ses œuvres à l’étranger, où le décalage culturel peut anéantir une blague. Pas de quoi se tordre de rire donc mais de toute façon Le Tellier citant Mark Twain avait prévenu : «Expliquer l'humour ressemble beaucoup à la dissection d'une grenouille. On apprend beaucoup au cours du processus mais à la fin la grenouille est morte».
 

Le meilleur de l'humour en baladodiffusion

CERTAINS L'AIMENT FIP
Les musiques des mille visages de Jim Carrey.
Retour en musique sur la filmographie de Jim Carrey, avec certains titres interprétés par ses soins : au micro, on le retrouve en déjanté Cuban Pete dans The Mask, en duo avec REM, ou dans une reprise électrisante de Somebody To Love de Jefferson Airplane.
Sorti le 7 février. Durée : 57 minutes.

WE LOVE SERIES
Seinfeld 1/4.
Un nouveau format pour We Love Series : quatre épisodes consacrés à une même série, Seinfeld, pour mieux comprendre le succès d’un show qui, de 1989 à 1998 a changé la manière de concevoir des sitcoms. Deux épisodes sont pour l’instant sortis et vu le niveau d’érudition des intervenants, capables de retrouver le numéro d’un épisode avec un extrait de dialogue, ils s'écoutent avec le même plaisir que vous soyez un fan de la série ou un néophyte absolu. 
Sorti le 2 février. Durée : 37 mn.

IRREMPLAÇABLE
Episodes 1 et 2.
L’humoriste suisse Charles Nouveau a des supers idées d’invité(e)s mais n’arrive pas toujours à les booker. Pas grave : «le mec de Topito», Urbain remplace au pied levé le professeur Raoult dans l’épisode 1 et Amelle Chahbi connaît assez bien Blanche Gardin pour donner le change dans l’épisode 2, et permettre finalement une conversation sur l’évolution du stand-up en France. 
Sorti le 6 février. Durée : 40 mn environ.

ET POUR FINIR...

La saint-DAVAlentin. Vous ne savez pas comment avouer votre flamme à votre crush du moment ? Envoyez-lui simplement une e-carte «Je suis l'erreur que tu aimeras faire» avec le visage d'Augustin Shackelpopoulous. Ces cartes de Saint Valentin ornées de citation de vidéos de DAVA sont l'œuvre de l'indispensable compte Twitter Out of context DAVA.
HAHA
Une newsletter rédigée par Adrien Franque et Clément Mathis
Suivez-nous sur Twitter, Facebook ou Instagram

Illustration : Pierre Thyss

Copyright © 2021 HAHA, All rights reserved.


Partager cette newsletter avec un ami

Ajoutez-nous à votre carnet d'adresses
HAHA
////
Paris 75
France

Add us to your address book


Vous ne voulez plus recevoir cette newsletter ? Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désabonner.

Email Marketing Powered by Mailchimp