Copy
Inscription - Désinscription - Archives - Voir la version en ligne
Cette semaine dans HAHA, on vous propose de voyager un peu, tracer la route au côté d’Eric Andre pour un Bad Trip déjanté à travers la côte est américaine, se perdre dans les montages épileptiques des vidéos du youtubeur Théo Babac ou rouler vers Madrid entre deux soirées stand-up. Puis, rendez visite à des Allemands qui essayent de comprendre l’humour idiot de Eric et Ramzy, et revenez dans le temps avec des historiens et historiennes qui découvrent les origines de l’humour à la française, dans le livre L'Empire du rire. Enfin, ralentissez, tranquillement, à la manière de Djimo, pour atterrir en douceur. Bonne lecture.

Des avis, des recommandations ? Ecrivez-nous à l'adresse revuehaha@gmail.com.

Tout le monde ne parle que de ça

Photo Netflix

BAD TRIP
Film de Kitao Sakurai. Durée : 1h26. Diffusé le 26 mars sur Netflix.

Précédé d'une réputation peu flatteuse depuis un an et l'ajournement de sa sortie en salles après un rachat par Netflix, Bad Trip n'est finalement pas le désastre attendu. Loin de là, même : le film, passage au long de l'équipe du frénétique Eric Andre Show (on y retrouve le réalisateur Kitao Sakurai et, évidemment, Eric Andre) est une proposition de comédie expérimentale dans la lignée de Borat ou Jackass. La trame est simple, voire simpliste : en Floride, un loser maladroit (Eric Andre) veut retrouver son amour de jeunesse (Michaela Conlin) à New York. A la rescousse vient son meilleur pote un peu coincé (Lil Rel Howery), qui emprunte la voiture de sa sœur timbrée (Tiffany Haddish, démente), tout juste évadée de prison. La stupide équipée sert surtout de prétexte à introduire des séquences de caméras cachées, disséminées tout au long du road trip.

Mieux que d'autres tentatives récentes (Bad Grandpa ou le dernier Borat), Bad Trip réussit à jongler avec fluidité entre récit et caméras cachées, en ne privilégiant pas l'un sur l'autre. On voit surtout dans cette comédie qu'Eric Andre a échafaudé en consultant les maîtres du genre (Jeff Tremaine de Jackass, Sacha Baron Cohen ou Nathan Fielder) une réanimation bienvenue de la comédie américaine cartoon et dégénérée des années 1990 : qu'est-ce que ça donne des scènes d'Ace Ventura ou Dumb & Dumber précipitées dans la réalité ? A ce jeu-là, les inévitables gags scato et trash sont navrants comme il faut, et le tout parvient à rester plutôt inventif et varié, avec des séquences inhabituelles de comédie musicale ou de réconciliation larmoyante en public. Là où Bad Trip n'est pas aidé, c'est peut-être dans son casting sauvage : tout juste une cliente de bar un peu trop bavarde et un militaire stoïque sortent du lot des badauds figurants malgré eux. Dommage, surtout que pour une fois, la caméra cachée n'était pas utilisée pour se moquer de la crédulité des piégés, mais pour révéler leur humanité spontanée.
 

Les meilleurs articles sur la comédie parus dernièrement

Clandestin. Du stand-up en appartement, pour échapper aux interdictions d'ouverture des salles : France Inter s'est rendu à un de ces spectacles clandestins assumés à Paris, où l'entrée est conditionnée à un test antigénique négatif. Mais les stand-uppeurs en mal de scène ont aussi trouvé un autre parade, en se rendant en Espagne comme le raconte Télérama

Histoire. Le Figaro a rencontré l’historienne Sabine Melchior-Bonnet pour la sortie de son nouvel essai, Le Rire des femmes. Elle y raconte une époque où la bienséance empêchait les femmes de rire et de se montrer drôle, où le rire féminin était vu comme symptôme d’hystérie, bref où l’humour était réservé aux hommes. D’où l’importance, selon elle, de porter le «rire sans entraves» comme combat féministe. 

Animé. Du trash, du cul, du «Disney d’horreur», et des blagues dessinées en direct : le Parisien raconte sa visite dans les studios d’animation Bobby, créateurs entre autres des Kassos, Vermin et Monsieur Flap (voir HAHA #51).

Droit d'auteur. Far West du droit d'auteur, les réseaux sociaux comme TikTok ont encore du mal à règlementer leurs timelines. Le Parisien raconte la mésaventure survenue à l'humoriste Tania Dutel, victime d'un usurpateur ayant regroupé 60 000 followers et gagné environ 200 euros avec un compte repostant des extraits vidéo de ses sketchs.

Lenteur. Philosophie Magazine décrypte l’humour tout en lenteur du standuppeur Djimo (voir HAHA #26) et plus généralement la question du rythme dans la blague. Avec l’éclairage d’experts tels que l’historien Alain Vaillant (qui a co-dirigé le livre-somme l’Empire du Rire, voir plus bas) ou… nous (!).
 

L'humour, c'est surtout visuel

LE DOUBLAGE ALLEMAND DE... ÉRIC & RAMZY ???
Chaîne YouTube de Misterfox. Diffusé le 1er avril. Durée : 38 mn.

Génies incompris ou incompatibilité culturelle ? En 2004, quatre ans après la sortie de la Tour Montparnasse Infernale, le public allemand boude le duo Eric et Ramzy pour la sortie du film en DVD. Pourtant, de grandes voix d’outre-Rhin furent mobilisées pour le doublage, élément-clé d’un export réussi en Allemagne, un pays où les comédies françaises marchent généralement plutôt bien. Dans une vidéo ultra documentée, avec le concours des critiques de Calmos, le YouTubeur cinéma Misterfox analyse en profondeur les nombreuses erreurs faites par l’équipe de traduction et de doublage qui n’ont pas su restituer l’humour absurde, enfantin, d’Eric et Ramzy. 

Humour prometteur d'origine contrôlée

Photo YouTube

THEO BABAC
Chaîne YouTube à retrouver ici.

C'est du YouTube comique encore à l'ancienne, production lo-fi, sans prétention, tout pour le rire : depuis deux ans et demi, Théo Babac entretient un goût pour l'absurde en rafale et les jeux de mots désolants à travers sketchs et clips sur sa chaîne YouTube. Au départ parodies buissonnières entre potes avec deux bouts de scotch et trois feuilles A4, ses vidéos sont depuis passées à des court-métrages christophernolaniens avec caméos de YouTubeurs-stars en prime. Quand ce ne sont pas carrément des clips pour les morceaux qu'il produit sous son alias Luther, tel ce rap tradition cuit comme il faut. En plus d'un ratio gag/seconde au cordeau, celui qu'on imagine biberonné à Adult Swim et Tyler the Creator est surtout un petit génie du montage, une dextérité qui s'exprime à plein dans ses plus courtes vidéos sur Instagram ou TikTok, notamment avec cet incident domestique ou ce remède infaillible à la mélancolie.
 

On vous recommande un livre sur l'humour sorti récemment

L'EMPIRE DU RIRE
Sous la direction de Matthieu Letourneux et Alain Vaillant. Paru le 11 mars. CNRS éditions.
C'est un livre-somme où l'on passe en deux lignes de Stendhal à American Pie, où l'on décortique le rire, celui à la française, satirique, agression déguisée en moment de relâchement, perturbé par l'arrivée de l'humour, anglo-saxon celui-ci, amusement complice qui contamine tout, et surtout la publicité et les médias. L'Empire du rire, ouvrage dirigé par les chercheurs Matthieu Letourneux et Alain Vaillant, tente de capturer tous les rires modernes, en dressant un panorama exhaustif de leurs formes sur les trois derniers siècles. Sans en faire un catalogue, grâce à une écriture accessible. 
 

Le meilleur de l'humour en baladodiffusion

LE COURS DE L'HISTOIRE
Histoire du rire.
France Culture consacre sa semaine au rire dans son émission d’histoire, et revient dans ce premier épisode sur les origines du rire «à la française». Satirique, cruel, et dirigé contre les «puissants», il s’oppose à «l’humour» anglais, des traits d’esprits incompréhensibles dans la France d’avant la Révolution.
Sorti le 28 mars. Durée : 4x50 minutes.

SUR UN PLATEAU
#025 Les résistants de Barcelone.
Dans un train pour Madrid, Tristan Lucas, Nathalie Boitel, Certe Mathurin et Djamil Le Shlag reviennent sur leur passage à Barcelone, leur première scène depuis des mois qu’ils ont abordé avec forcément un peu d’appréhension.
Sorti le 10 mars. Durée : 1h.

GOOD ONE
Women In Comedy.
Discussion entre deux critiques chevronnés du magazine Vulture qui démontent les projets dédiés à la place des femmes dans la comédie : plateaux 100% féminins, documentaires sur les galères des humoristes féminines... Même avec les meilleures intentions du monde, ces initiatives ne tendent selon eux qu’à renforcer le côté marginal de la place des femmes dans le milieu de l’humour. 
Sorti le 1er avril. Durée : 1h04. Podcast en anglais

ET POUR FINIR...

Du récent Mon Ket de François Damiens au Connasse avec Camille Cottin, on se rend compte avec cette liste des comédies en caméras cachées à retrouver sur SensCritique, qu'il n'y a pas qu'au pays de Jackass qu'on piège des inconnus au cinéma.
 
HAHA
Une newsletter rédigée par Adrien Franque et Clément Mathis
Suivez-nous sur Twitter, Facebook ou Instagram

Illustration : Pierre Thyss

Copyright © 2021 HAHA, All rights reserved.


Partager cette newsletter avec un ami

Ajoutez-nous à votre carnet d'adresses
HAHA
////
Paris 75
France

Add us to your address book


Vous ne voulez plus recevoir cette newsletter ? Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désabonner.

Email Marketing Powered by Mailchimp