Copy
Inscription - Désinscription - Archives - Voir la version en ligne
Au menu de ce nouveau numéro de HAHA, on s'interroge sur l'utilité d'une suite à Un prince à New York avec Eddie Murphy, on se plonge dans les méandres de l'égo de Jim Carrey avec sa fausse autobiographie-vrai roman barré Mémoires flous, on retrouve le stand-uppeur prodige James Acaster, un peu mal en point, avant de redécouvrir le Chappelle's show, dispo depuis peu sur Netflix. Bonne lecture !

Des avis, des recommandations ? Ecrivez-nous à l'adresse revuehaha@gmail.com.

Tout le monde ne parle que de ça

Photo Amazon Studios

UN PRINCE A NEW YORK 2
Durée : 1h50. Diffusé le 5 mars sur Prime Video.

En un sens, on comprend l'idée de faire, en 2021, une suite à Un prince à New York. Entre le retour récent d'Eddie Murphy sur le devant de la scène, et la volonté d'Hollywood de produire plus de blockbusters noirs, la comédie culte des années 1980 apparaissait presque comme une évidence : trente ans avant Black Panther, Un prince à New York s'affirmait comme l'un des premiers divertissements à gros budget pleinement afro-américains. Au point que la production avait dû imposer un second rôle blanc, finalement dévolu à l'humoriste Louie Anderson.

Un lourd héritage donc que cette histoire du prince Akeem qui échappe à son Zamunda natal et un mariage arrangé pour trouver l'amour à New York. Surtout que l'original, malgré une intrigue romantique téléphonée, réussissait à combiner deux ou trois comédies en une, entre une histoire de poisson hors de l'eau, une comédie de travestissement (d'un prince en simple employé de fast-food) et une romance interdite. De son aîné, cette suite semble d'ailleurs follement éprise : Un prince à New York 2 n'est que clins d'œil, références et intrigues rejouées dans le désordre. Cette fois, Akeem devenu roi, doit se trouver un héritier : ça tombe bien, il apprend dans le même temps qu'il a un fils à New York. 

Nouvelle escapade dans le Queens donc pour Eddie Murphy et son acolyte Arsenio Hall. Qu'on retrouve également, comme dans le premier, sous le maquillage de personnages secondaires loufoques. Cette fois, la comédie se joue en sens inverse, dans le jeune New-Yorkais s'adaptant aux traditions d'un pays africain. Mais rien n'y fait, le rire survient rarement, noyé sous les numéros musicaux, les placements de produits éhontés (Pepsi, Puma) et l'intrigue attendue. A quoi sert cette suite ? A pas grand chose, sauf à inciter, peut-être, à revoir l'original.
 

Les meilleurs articles sur la comédie parus dernièrement

Crise. «Enquête sur un carburant essentiel» : le rire. C'est ce que propose la Croix dans un dossier sur le «rire en temps de crise», où l'on retrouve tous les subterfuges trouvés par les producteurs et les amateurs d'humour pour continuer à se marrer malgré la pandémie. Avec dans la liste de recommandations soigneusement établie par le quotidien, HAHA ! (On est honorés) 

Amitié. Co-présentatrices des derniers Golden Globes (leur monologue d'ouverture est à apprécier ici), Tina Fey et Amy Poehler sont amies depuis près de trente ans. Vulture retrace leurs décennies de camaraderie, au Saturday Night Live ou au cinéma.

Alpe d'Huez. Faute de pouvoir se tenir en 2021 pour cause de Covid, le prestigieux festival de comédie de l’Alpe d’Huez a décidé de se transformer en «label», validant ainsi des long-métrages à venir tels que Les Tuche 4 ou les adaptations de deux œuvres de Fabcaro :  la BD Zaï Zaï Zaï Zaï et le roman Le Discours.

Robins. Alors que l’actrice Marina Foïs présentait vendredi une étrange cérémonie des Césars 2021, le Parisien a décidé de revenir sur l’histoire de la troupe des Robins des Bois, sommet de l’humour absurde à la française dont la trajectoire épouse celle de la télé des années 90-2000.
 

Un livre sur la comédie sorti récemment

Photo DR

MÉMOIRES FLOUS
Par Jim Carrey et Dana Vachon. Sorti le 4 mars aux éditions du Seuil.

Nicolas Cage, Sean Penn, Gwyneth Paltrow : Jim Carrey côtoie beaucoup de stars mais, seul dans sa piscine, il est malheureux. L'opportunité de rebondir se présente enfin, dans un film grandiloquent où il incarnera Mao Zedong, quitte à se donner à fond et abandonner le Jim Carrey que tout le monde connaît. 

Fausse autobiographie de l’acteur canadien, Mémoires flous est un OVNI, quelque part entre la noirceur hollywoodienne de Sunset Boulevard et l’absurdité d’un épisode de South Park. Un projet long de huit ans mûri avec le journaliste du New York Times Dana Vachon, où le réel - l’enfance, les relations au père, la détresse amoureuse - rencontre le fantasmé : extra-terrestres, chevauchée avec des hippopotames en 3D, apocalypse à Malibu Beach. Jim Carrey en profite pour raconter ses angoisses de star vieillissante en proie à la mélancolie, et, fidèle à lui-même, se questionner sur son identité : Mao, Jim, célébrité has-been, père de famille, humoriste... Qui est-il et surtout, quelle image laissera-t-il après sa mort ? 
 

Un spectacle à voir en ce moment

Photo DR

JAMES ACASTER
Cold Lasagne Hate Myself 1999
Durée : 2h06. Diffusé le 2 mars sur Vimeo (en VO seulement, malheureusement).

Révélé (surtout aux amateurs français de comédie) par Repertoire, une collection de quatre pièces d'humour surréaliste finement assemblées en 2018 sur Netflix, le Britannique James Acaster est de retour. Avec une nouvelle personnalité : maintenant, il est vulgaire et condescendant, sous d'arrogantes lunettes de soleil et vêtu d'un bombers pastel. C'est en tout cas ce qu'il essaye de faire croire à son public qu'il déteste, «que des chrétiens et des vieux», en introduction de ce Cold Lasagne Hate Myself 1999.

En réalité, ce nouveau spectacle est un virage vers un stand-up introspectif et tourmenté pour Acaster. Mais pas pour être dans la tendance, plutôt par nécessité : dépression, rupture amoureuse, séparation avec son agent, Brexit… les raisons de se morfondre s'accumulent, mais le comédien arrive à les tourner en dérision, comme son passage raté dans l'émission Celebrity Bake Off ou le mariage de son ex avec Mr Bean. Toujours avec un ton pince-sans-rire, dans un spectacle de deux heures à la construction ciselée.
 

Le meilleur de l'humour en baladodiffusion

LES GENS QUI DOUTENT
#33 Thomas VDB : «Pour chaque question, il y a tellement de réponses possibles».
Son nouveau spectacle qu'il a à peine pu jouer, les scénarios qu'il n'a jamais finis, ses angoisses de mort : Fanny Ruwet interroge les doutes de Thomas VDB, dont on apprend, entre autres, qu'il a été à la tête d'un fan club du groupe Korn.
Sorti le 2 mars. Durée : 1h11.

NOUVELLES NARRATIONS
C'est une bonne situation ça, youtubeuse ?
Comment créer une web-série ? Co-autrice youtubeuse de la chaîne parodique Glamouze, Camille Fievez raconte comment elle et son acolyte Alisson Chassage sont passées d’un projet entre potes à un financement par le CNC.
Sorti le 2 mars. Durée : 41 mn.

WE LOVE MDR
Marina Foïs, sincère comédie.
Daniel Andreyev et ses chroniqueurs déclarent leur amour pour l’actrice Marina Foïs, qui vient de présenter la dernière cérémonie des Césars dans un contexte compliqué. Mais entre Papa ou Maman, RRRrrrr!!! et la Tour Montparnasse Infernale, quel est le meilleur rôle de l’ancienne membre des Robins des Bois ? 
Sorti le 9 mars. Durée : 27 mn.

ET POUR FINIR...

Après une première diffusion assez confidentielle sur la chaîne BET France en 2018, le cultissime Chappelle's show est disponible sur Netflix depuis le 1er mars. Voici un top des sketchs les plus drôles de Dave Chappelle avec lequel on est plutôt d'accord.
 
HAHA
Une newsletter rédigée par Adrien Franque et Clément Mathis
Suivez-nous sur Twitter, Facebook ou Instagram

Illustration : Pierre Thyss

Copyright © 2021 HAHA, All rights reserved.


Partager cette newsletter avec un ami

Ajoutez-nous à votre carnet d'adresses
HAHA
////
Paris 75
France

Add us to your address book


Vous ne voulez plus recevoir cette newsletter ? Vous pouvez modifier vos préférences ou vous désabonner.

Email Marketing Powered by Mailchimp