Copy
View this email in your browser

EDITORIAL

Voilà, Agnès et les contributeurs-trices ont déposé à la Préfecture du Bas-Rhin la candidature de MAVOIX pour la première circonscription. Maintenant, nous comptons sur vous.

Vous pouvez contribuez soutenir #MAVOIX financièrement et défiscaliser votre don, dans la mesure où vous êtes assujetti à l’impôt. Il vous suffit de compléter notre formulaire de promesse de don et vous recevrez aussitôt tous les détails pratiques.

A Strasbourg, les contributeurs-trices s’activent et vous invitent à participer activement à la campagne. Financièrement, mais aussi bien en relayant nos posts et événements auprès de vos amis habitant la première circonscription du Bas-Rhin, ou bien également en venant participer à nos événements (voir l’agenda).

A très bientôt !

#NousSommesCellesEtCeuxQueNousAttendions

L’INTERVIEW

L'équipe de Strasbourg se renforce chaque jour mais peut aussi compter sur les "anciens"... Ceux et celles qui, en 2016, ont été intrigués par cette nouvelle façon de concevoir les élections législatives et le choix des futur(e)s député(e)s. Donya s'exprime sur ce qu'elle vit au sein du collectif strasbourgeois.
- Comment as tu connu le collectif #MaVoix ?
Donya : J'ai découvert par une amie, qui en avait elle-même entendu parler par une amie... C'était quelque temps avant qu'on ne découvre les affiches des législatives partielles de 2016. C'était un vent de nouveauté dans la vie politique, en écho aux Nuits debout. Du coup, dès que j'ai pu, je suis venue à une rencontre, et j'ai essayé ensuite d'approfondir et de participer autant que mon emploi du temps me le permettait.
- La "non-personnalisation" des candidats de #MaVoix est-elle frustrante pour toi ?
D : Je me suis imaginée dans la position de députée élue quand j'ai déposé une candidature pour le tirage au sort. L'une des premières questions qui m'est venue a été : Comment je vais supporter de voter à l'Assemblée nationale pour des lois ou des amendements avec lesquels je ne suis vraiment pas d'accord? Mais en fait, ça suppose une position de retrait, d'être plus dans l'observation que dans l'implication partisane. Ca permet de mieux comprendre tous les points de vue, d'entrer dans de vrais échanges et donc de mieux donner les conditions pour un débat. C'est finalement ça la fonction d'un député #MaVoix. Du coup, cette "non-personnalisation" est justement ce qui m'a plu.
- Que t'apporte le collectif local de #MaVoix Strasbourg ?
D : C'est une belle expérience de participer à #MaVoix. Les actions du collectif pour la campagne se décident et se font d'une manière qui me plaît bien : toute personne intéressée peut venir, proposer ses idées, intervenir en fonction de ses connaissances, de son expérience, et s'engager librement en fonction de son temps et de son envie. Il y a quelque chose de créatif dans les moments où on va à la rencontre de gens dans la rue pour parler de #MaVoix, c'est-à-dire de l'idée de faire de la politique autrement, de reprendre la main sur nos lois.


LE FORUM:ET SI VOUS APPORTIEZ VOS IDEES ?
Le Forum #MAVOIX est LE lieu où les contributeurs #MAVOIX co-construisent l’expérience. Des dizaines de groupes d’échanges y sont en mouvement : informatique, juridique, financier, communication, les sujets ne manquent pas.
Le forum sélectionné pour vous cette semaine : Constitution des équipes de soutien


L’AGENDA


ET ENCORE
Retrouvez nos précédentes newsletters et toutes les infos bonnes à savoir sur MAVOIX Strasbourg sur le WIKI.


LA VIDEO
L’an dernier, à l’occasion de la campagne législative partielle de Strasbourg, nous avons multiplié les interviews devant nos affiches-miroirs. Nous sommes tombés sur ce couple venu de Suisse. La votation et la participation citoyenne, ça les connaît !

PRENDS TON CHEQUIER ET DÉFISCALISE TA CITOYENNETÉ

#MAVOIX se présentera aux élections législatives des 11 et 18 juin prochains dans la 1ère circonscription du Bas-Rhin et tentera de donner envie aux 65000 électeurs, habitant le centre-ville de Strasbourg, ainsi que les quartiers Gare, Halles, Finkwiller, Orangerie, Koenigshoffen, Montagne-Verte, Elsau et en partie Hautepierre.

La campagne strasbourgeoise coûtera autour des 2500 €.

Le compte bancaire sera ouvert dans les prochains jours et le temps sera court pour chercher les dons déductibles des impôts auprès des contributeurs et amis. Pourtant, les nouvelles affiches ont déjà été imprimées, et les professions de foi et bulletins de vote le seront dans les tous prochains jours.
Pour financer cette campagne, nous faisons donc appel à votre générosité.

1/ D’abord un clic pour compléter le formulaire de promesse de don
2/ On vous enverra un mail mi-mai avec tous les détails pour nous transmettre le chèque
3/ Vous nous enverrez votre chèque à l’ordre du mandataire financier qui vous sera indiqué
4/ Fin juin, nous vous enverrons un justificatif de don que vous pourrez réduire de vos impôts à hauteur de 66%. Par exemple, en nous faisant un don de 100 €, vous déduirez 66€ de vos impôts et votre don ne vous coûtera en fait que 33 €.
#MAVOIX

Site : https://www.mavoix.info/      
Facebook : mavoixjuin2017/
Twitter : @MAVOIX_Strasbg

#MAVOIX Strasbourg

Facebook : MAVOIX.Strasbourg/
Twitter : @MAVOIX_Strasbg

S’abonner à notre newsletter
Se désabonner
Soutenir MAVOIX Strasbourg
> Je fais une promesse de dons
 
#MAVOIX dans Complément d'enquête du 12 mai 2016 sur France 2
L’an dernier, la campagne de MAVOIX à Strasbourg pour la législative partielle avait suscité de nombreuses retombées médiatiques parmi lesquelles ce reportage dans Complément d'enquête du 12 mai 2016 sur France 2 






This email was sent to <<Adresse Mail>>
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Ma Voix Strasbourg · 1 Avenue de la marseillaise · Strasbourg 67000 · France

Email Marketing Powered by Mailchimp